12 août 2012

"Et d'ailleurs Nietzsche lui-même était complètement fou."

Extraits d'un manuel d'histoire de la philosophie européenne chinois paru en 1972, qui se trouve retranscrit dans Ombres Chinoises de Simon Leys, à titre de "très expressive illustration de la vie intellectuelle chinoise après la "révolution culturelle" ". Le (court) chapitre dans lequel ces passages sont cités est digne d'intérêt, de même que le reste de l'ouvrage. Je le reproduis essentiellement pour sa valeur de distraction.   "Nietzsche continua et développa le volontarisme ésotérique de Schopenhauer. Il est l'annonciateur... [Lire la suite]
Posté par V for Verwirrung à 17:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 avril 2012

Berdiaev sur la bourgeoisie

« Le mal dans la vie humaine est beaucoup plus inquiétant et beaucoup plus effrayant lorsqu’il se dissimule sous le mensonge et la fourberie, lorsqu’il est recouvert par le « bien », que lorsqu’il apparaît franchement et crève les yeux. Dans l’histoire universelle la plus grande partie du mal revêt l’image du « bien ». Le « bien » est trop souvent le mal. Même le « bien » chrétien est parfois ce genre de ce mal ». Ainsi pour le pharisaïsme, la légalité formelle, l’hypocrisie, la sublimation conventionnelle de la rhétorique et la... [Lire la suite]
Posté par V for Verwirrung à 21:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,