28 août 2009

Les philosophes n'ont pas de morale

Ce que j'aime bien, dans la bande dessinée américaine classique, dans les histoires de super-héros, c'est, indépendamment du talent des auteurs (lequel peut être remarquable), l'échelle à laquelle elles se passent. En présentant des individus dotés d'une responsabilité directe sur des pans considérables du monde (une ville, une planète, voire l'univers), ces histoires acquièrent une intensité, une grandeur, que l'on a du mal à ressentir dans bien des fictions, même spectaculaires. Peut-être est-ce dû précisément à leur simplicité, qui... [Lire la suite]

25 mai 2009

G.E. Moore, l'idéalisme et les sophismes de la synthèse

À force, on va croire que je fais exprès de tape sur Hegel de manière délibérée. Ce qui est parfaitement faux ; je trouve simplement cet extrait très amusant, et assez intéressant dans son côté démystificateur. Encore un article qui n'intéressera que les philosophes ; promis, je repars ensuite sur des sujets d'ordre un peu plus général. D'ailleurs, en avant-goût, voici un article un peu embrouillé mais très riche sur l'âge moderne des comics " Mais je sais bien qu'il y a beaucoup d'Idéalistes qui repousseraient comme... [Lire la suite]
Posté par V for Verwirrung à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,