12 août 2010

Spinoza et la politique

Allez, pour compenser le post précédent, voici le symétrique, dans le même ouvrage, lumineux et grandiose      Les philosophes conçoivent les affections qui se livrent bataille en nous, comme des vices dans lesquels les hommes tombent par leur faute, c'est pourquoi ils ont accoutumé de les tourner en dérision, de les déplorer, de les réprimander, ou, quand ils veulent paraître plus moraux, de les détester. Ils croient ainsi agir divinement et s'élever au faîte de la sagesse, prodiguant toute sorte de louanges à une... [Lire la suite]
Posté par V for Verwirrung à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,